Alerte national : La dengue en pleine explosion dans 6 États du Brésil et le District Fédéral

Une urgence de santé publique a été déclarée dans six États brésiliens (AC, GO, MG, ES, RJ et SC) ainsi que dans le District Fédéral en raison de l’explosion des cas de dengue, a rapporté le ministère de la Santé ce mardi (27). Pour endiguer la propagation de la maladie, le ministère a également annoncé la mise en place d’une journée nationale de mobilisation contre la dengue, baptisée « 10 minutes contre la dengue », qui se déroulera samedi prochain, le 2 mars, incitant chacun à consacrer 10 minutes par jour à l’élimination des moustiques vecteurs.

La ministre de la Santé, Nísia Trindade, a souligné lors d’une conférence de presse à Brasília : « Ce sera un moment d’attention du pays, des autorités sanitaires, du ministère de la Santé, avec une surveillance très rapprochée de ce qui se passe dans les différentes régions, États et municipalités. » Les mesures concrètes de cette journée de mobilisation seront détaillées lors d’une annonce prévue pour le mercredi suivant (28), en collaboration avec le Conseil National des Secrétaires de Santé (Conass) et le Conseil National des Secrétaires Municipaux de Santé (Conasems).

En début de mois, le gouvernement a augmenté à 1,5 milliard de reais les ressources destinées à soutenir les États, les municipalités et le District Fédéral dans la lutte contre les urgences sanitaires, telles que la recrudescence des cas de dengue. En 2023, seulement 256 millions de reais avaient été alloués à cet effet. De plus, le ministère a précisé qu’il accélèrerait la distribution des fonds aux États et aux villes qui déclarent l’urgence sanitaire pour la dengue, d’autres maladies transmises par les moustiques ou des situations affectant la santé publique.

Ce mardi, un premier versement de 23,4 millions de reais a été approuvé, destiné aux municipalités de Minas Gerais, de Goiás, de Rio de Janeiro, de São Paulo et du District Fédéral. À l’échelle nationale, plus de 973 000 cas probables et confirmés ont été recensés au cours des huit premières semaines de 2024. Sur la même période de l’an passé, le pays enregistrait 207 475 cas. En 2023, la totalisation des cas s’élevait à 1 658 816.

Actuellement, 195 décès ont été confirmés cette année, tandis que 672 sont toujours en cours d’investigation. En 2023, 149 décès avaient été enregistrés entre les semaines 01 et 08. Kleber Luz, infectiologue et consultant de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l’OMS pour l’élaboration des lignes directrices stratégiques pour la prévention et le contrôle des arboviroses, a averti dans une récente interview accordée au g1 : « La courbe épidémique montre une pente très inquiétante depuis le début de l’année. Elle devrait monter plus lentement, ce qui n’est malheureusement pas le cas. Il est à craindre que nous battions tous les records de dengue en 2024, car le départ a été donné à vive allure. »

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Replay ETV

A revoir sur ETV

A revoir SUR ETV