Alerte Rouge de Pollution en Guadeloupe : Seuil Critique Dépassé

En Guadeloupe, un niveau d’alerte rouge de pollution a été déclaré pour les journées du 25 et 26 février 2024, suite à des prévisions alarmantes dépassant les seuils critiques de qualité de l’air. Selon GwadAir, l’organisme chargé de la surveillance de la qualité de l’air dans l’archipel, les concentrations de particules fines PM10 sont prévues pour dépasser le seuil d’alerte de 80 microgrammes par mètre cube (µg/m³) sur l’ensemble du territoire.

Cette situation préoccupante pose un risque majeur pour la santé des résidents et des visiteurs, notamment pour les personnes les plus vulnérables telles que les enfants, les personnes âgées, et celles souffrant de maladies respiratoires. En réaction, les autorités sanitaires de l’île recommandent de limiter les activités extérieures, surtout celles demandant un effort physique important.

Mesures Préventives et Recommandations :

Pour faire face à cette urgence sanitaire, plusieurs mesures préventives ont été mises en place par les autorités locales :

  • Limitation des activités extérieures : Il est conseillé de réduire les activités physiques et sportives en plein air pour diminuer l’exposition aux particules fines.
  • Report des événements extérieurs : Les organisateurs d’événements en plein air sont invités à reporter leurs activités prévues durant ces deux jours.
  • Conseils aux populations vulnérables : Les personnes souffrant de maladies respiratoires, les enfants et les personnes âgées doivent éviter toute exposition inutile à l’air extérieur.

Origine et Conséquences de la Pollution :

Cette alerte fait suite à une augmentation significative des émissions de particules fines, principalement dues à des facteurs anthropiques tels que le trafic routier, l’industrie et l’agriculture, ainsi qu’à des phénomènes naturels comme les brumes de sable en provenance du Sahara. Les conséquences de cette pollution peuvent inclure des irritations des yeux, de la gorge, des difficultés respiratoires, et à long terme, peuvent contribuer à l’apparition ou l’aggravation de maladies cardiovasculaires et respiratoires.

Réaction des Autorités :

Face à cette crise, les autorités locales et les organismes de santé publique travaillent de concert pour surveiller l’évolution de la situation et mettre en œuvre les mesures nécessaires pour protéger la population. Des campagnes d’information sont également lancées pour sensibiliser les habitants aux gestes à adopter afin de réduire leur exposition personnelle et contribuer à diminuer la pollution générale de l’air.

Consultez le site https://www.gwadair.fr/surveiller/alerte-de-pollution/?nid=361189&ile=gp

Jean-Yves FRIXON

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Replay ETV

A revoir sur ETV

A revoir SUR ETV