La Lumière de Man Sipal s’éteint : La Guadeloupe perd une icône spirituelle et culturelle

En ce jeudi 4 avril, la Guadeloupe pleure la disparition d’une de ses plus grandes figures spirituelles et culturelles de de l’hindouisme Guadeloupéen, Micheline Ange Soubdhan, affectueusement connue sous le nom de Man Sipal. À l’âge vénérable de 98 ans, elle s’est éteinte au Moule à Boisvin, laissant derrière elle un héritage indélébile dans le cœur et l’esprit de ceux qui ont eu la chance de croiser son chemin.

Née dans le berceau de la foi, Man Sipal a consacré sa vie au culte hindouiste, suivant les pas de sa grand-mère qui fut à l’origine du premier temple Shingam Kovil au Moule, un édifice devenu un pilier de la communauté. Mais c’est surtout au temple de Boisvin, dédié à la déesse Kali, que Man Sipal, aux côtés de son mari Pè Sipal et de ses fils, a tissé des liens indéfectibles avec des générations d’indo-descendants, pas seulement de Guadeloupe, mais aussi de Martinique, de Trinidad et de métropole.

Sa vie était une ode à la spiritualité, mais également à la connaissance ancestrale des vertus des plantes de la pharmacopée guadeloupéenne. Conseillère, éducatrice, et matriarche, Man Sipal incarnait la sagesse, le respect et les valeurs acquises au fil d’une vie riche d’enseignements et de partages. Sa contribution à la culture et à la spiritualité indo-guadeloupéenne a été reconnue à de multiples reprises, recevant entre autres la Médaille du Conseil Général en 2004 lors de la commémoration des 150 ans de l’arrivée des premiers travailleurs indiens en Guadeloupe.

Son nom reste gravé dans les annales de la culture indo-Guadeloupéenne, salué par de nombreuses distinctions et médailles, du Conseil Départemental à la délégation régionale aux droits des femmes, en passant par les villes du Moule et de Saint-François. Du Ganesh d’or aux Amis de l’Inde, tous ont reconnu et célébré son dévouement et sa contribution exceptionnelle.

En ce jour de deuil, nous nous souvenons de Man Sipal non seulement pour ses accomplissements, mais pour l’amour et la lumière qu’elle a diffusés. Sa présence manquera profondément à ceux qui ont été touchés par sa grâce, sa sagesse, et son esprit indomptable. Aujourd’hui, la Guadeloupe et au-delà pleurent la perte d’une mère, d’une grand-mère, d’une amie, mais aussi d’une guide spirituelle dont l’œuvre et la mémoire continueront d’inspirer les générations futures.

Man Sipal, merci pour tout. Que votre voyage soit doux et lumineux, Man Sipal mé si bon voyaj… merci beaucoup… Mikka Nanri….

Warren CHINGAN

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Replay ETV
PROGRAMA OBJETIVO 5 (25/05/2024

#SINFindeSemana: Congestión, madres y orden

¿Nitrógeno? Peculiar de confección mantecados artesanales en San Juan

A revoir sur ETV

Porto Rico le 26/05/2024
Porto Rico le 26/05/2024
République Dominicaine le 26/05/2024
Porto Rico le 26/05/2024
Porto Rico le 26/05/2024
Porto Rico le 26/05/2024
Porto Rico le 26/05/2024
Porto Rico le 26/05/2024
Porto Rico le 26/05/2024
République Dominicaine le 26/05/2024

A revoir SUR ETV