La préservation de la culture à travers le rythme : L’impact des écoles de Gwo Ka dans la société contemporaine

Dans un épisode perspicace de « Kilti An Ka », diffusé sur ETV, l’animateur et producteur de l’émission Rudy René plonge dans l’univers du Gwo Ka, une forme traditionnelle de musique et de danse de la Guadeloupe, avec les fondateurs d’écoles Teddy Pelissier et Jean-Fred Castry. L’émission parcourt les profondeurs de la signification culturelle, de l’évolution musicale et de l’impact éducatif du Gwo Ka.

La discussion commence sur une note contemplative concernant l’importance des perspectives divergentes et la nécessité d’efforts organisés pour propulser le Gwo Ka vers l’avenir. En 2023, Pelissier et Castry débattent de la nécessité de s’organiser au sein de cette forme d’art, la contrastant avec l’essence spontanée de l’esprit du Gwo Ka.

Un point central du débat est le rôle de la notation musicale. Les fondateurs discutent du paradoxe de documenter une tradition qui est intrinsèquement orale et improvisée. Bien que la notation offre un moyen de préserver et d’enseigner, elle présente également le défi de potentiellement diluer la nature authentique et improvisée de l’art.

La conversation se tourne ensuite vers la pédagogie des écoles de Gwo Ka. Les intervenants soulignent l’importance de former les jeunes musiciens, non seulement dans les techniques mais aussi dans les contextes historiques et culturels du Gwo Ka. Cette approche holistique assure la transmission d’un savoir qui va au-delà de la musique elle-même, en enracinant les étudiants dans le récit plus large de leur héritage.

Le dialogue prend un tournant critique lorsque les interviewés réfléchissent sur le concept d’excellence au sein de la communauté du Gwo Ka. Ils se demandent si l’aspiration à l’excellence et à la reconnaissance internationale pourrait conduire à un départ indésirable des racines de l’art. Ils réfléchissent à l’équilibre entre l’évolution et la préservation, considérant les risques potentiels de commercialisation et d’affaiblissement de l’authenticité culturelle.

L’épisode « Kilti An Ka » met en lumière la complexité et la passion qui animent les écoles de Gwo Ka en Guadeloupe. Alors que les fondateurs s’efforcent de maintenir la tradition vivante et pertinente, ils naviguent dans un paysage culturel en mutation, cherchant à préserver un patrimoine tout en l’adaptant aux réalités modernes. C’est un témoignage du rôle vital de l’éducation dans la sauvegarde de l’identité culturelle et de l’impact durable des écoles de Gwo Ka sur la société contemporaine.

Jean-Yves FRIXON

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Replay ETV

Revoir nos dernières émissions

A revoir sur ETV