Guy Losbar s’exprime sur la collaboration avec l’État pour renforcer la sécurité et le développement en Guadeloupe

Pointe-à-Pitre, Guadeloupe – Face à une montée inquiétante de la délinquance juvénile à Pointe-à-Pitre, le ministre de l’Intérieur et de l’Outre-Mer, Gérald Darmanin, a annoncé la mise en place d’un couvre-feu pour les mineurs et une intensification des efforts policiers à travers l’opération « Place nette ».

Lors de sa visite officielle en Guadeloupe, accompagné de la ministre déléguée en charge de l’Outre-Mer, Marie Guévenoux, Darmanin a exprimé une réponse ferme aux problèmes de sécurité soulignés par le maire de Pointe-à-Pitre, Harry Durimel. Le maire avait auparavant lancé un appel alarmant sur la situation de sécurité dans sa ville, marquée par une présence croissante de jeunes délinquants et de violences urbaines.

Un Couvre-feu Nécessaire
Dès la semaine prochaine, les mineurs de Pointe-à-Pitre ne seront plus autorisés à circuler après 20h00, une mesure qui restera en vigueur pendant deux mois. Ce couvre-feu est une tentative de réduire les activités nocturnes des jeunes impliqués dans divers méfaits, avec une promesse claire que tout mineur trouvé en dehors de chez lui après l’heure limite sera interpellé.

Renforcement des Forces de l’Ordre
En parallèle, l’opération « Place nette » vise à nettoyer les rues des activités criminelles. Des forces combinées de l’armée, des douaniers, de la police et de la gendarmerie, y compris des unités mobiles venues d’Hyères, patrouilleront intensivement. Le ministre a mentionné que cette initiative coupera court aux réseaux de trafic de drogue et d’armes qui alimentent la violence dans la région.

Réactions Locales et Perspectives
Le maire Durimel a soutenu ces mesures, exprimant son espoir que Pointe-à-Pitre devienne un « laboratoire de sécurité républicaine » où les stratégies de sécurité pourraient être testées et potentiellement modélisées pour d’autres régions similaires.

La réaction de la communauté est mitigée. Certains résidents expriment leur soulagement face à l’attention gouvernementale, tandis que d’autres s’inquiètent des implications d’une surveillance accrue et de la stigmatisation des jeunes.

Vers une Solution Durable ?
Le ministre Darmanin a également souligné l’importance du rôle des parents dans cette crise, en appelant à une responsabilité partagée entre les familles et les autorités pour encadrer la jeunesse. Des services de soutien social seront mis à disposition pour aider les familles en difficulté.

Alors que le couvre-feu et l’opération « Place nette » débuteront dans les jours à venir, la communauté de Pointe-à-Pitre attend de voir si ces mesures apporteront la tranquillité publique tant recherchée ou si elles ne feront que poser les bases d’autres défis à surmonter.

Jean-Yves FRIXON

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Replay ETV
PROGRAMA OBJETIVO 5 (25/05/2024

#SINFindeSemana: Congestión, madres y orden

¿Nitrógeno? Peculiar de confección mantecados artesanales en San Juan

A revoir sur ETV

Porto Rico le 26/05/2024
Porto Rico le 26/05/2024
République Dominicaine le 26/05/2024
Porto Rico le 26/05/2024
Porto Rico le 26/05/2024
Porto Rico le 26/05/2024
Porto Rico le 26/05/2024
Porto Rico le 26/05/2024
Porto Rico le 26/05/2024
République Dominicaine le 26/05/2024

A revoir SUR ETV