Guadeloupe en alerte: comprendre et combattre le cancer de la prostate

Dans un récent épisode de l’émission « Questions sans Détour » sur ETV, le présentateur Warren Chingan a accueilli le professeur en urologie du CHU de Guadeloupe, le Dr. Laurent Brureau, pour discuter d’un problème de santé publique majeur en Guadeloupe : le cancer de la prostate. Cette édition met en lumière le séminaire de médecine SEM’ACT, dédié à cette maladie, qui se tiendra du 8 au 10 décembre.

Dr. Brureau a souligné l’incidence alarmante du cancer de la prostate en Guadeloupe, avec environ 500 nouveaux cas par an, soit le double de la moyenne nationale française. Cette augmentation de l’incidence et de la mortalité par rapport à la France métropolitaine souligne la gravité de la situation. L’importance des séminaires réside dans leur capacité à rassembler la communauté scientifique pour identifier les causes, élaborer des stratégies de détection et de prévention, et favoriser la collaboration en recherche clinique et scientifique.

Le séminaire est conçu pour informer divers groupes, notamment les paramédicaux, les médecins et le grand public, sur les dernières avancées en matière de traitement et de prévention du cancer de la prostate. La discussion a également porté sur l’importance du dépistage individuel, plutôt que de masse, en particulier dans une population insulaire comme celle de Guadeloupe.

Dr. Brureau a abordé le sujet délicat du dépistage, notamment l’examen du toucher rectal et le dosage du PSA. Il a souligné l’importance de surmonter les tabous sociaux liés à ces examens, rappelant aux hommes l’importance d’être acteurs de leur propre santé. Il a également souligné que la détection précoce du cancer de la prostate offre jusqu’à 80 % de chances de guérison.

Le séminaire SEM’ACT abordera également les implications du traitement du cancer de la prostate sur la qualité de vie, notamment les effets sur la sexualité et la miction. Dr. Brureau a insisté sur l’importance de traiter ces effets secondaires pour améliorer la qualité de vie des patients.

La discussion a également abordé les facteurs environnementaux, comme la pollution et l’alimentation, en soulignant leur rôle dans l’augmentation des cas de cancer de la prostate dans la région. Le séminaire visera à sensibiliser le public à ces questions et à encourager une meilleure communication et éducation autour de la maladie.

L’émission « Questions sans Détour » a mis en exergue la nécessité d’une sensibilisation accrue et d’une meilleure communication sur le cancer de la prostate, en particulier en Guadeloupe. Le séminaire SEM’ACT est un pas important dans cette direction, offrant une plateforme pour discuter des dernières recherches, des traitements et des stratégies de prévention pour combattre cette maladie dévastatrice.

Jean-Yves FRIXON

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Replay ETV

Revoir nos dernières émissions

A revoir sur ETV